François Gabart soutient la Campagne de la Jeunesse au Plein Air

Paris, le 12 février 2013

 

FRANCOIS GABART
SOUTIENT LA CAMPAGNE

DE LA JEUNESSE AU PLEIN AIR


Le plus jeune skipper à avoir remporté le Vendée Globe
n’en oublie pas les enfants qui n’ont jamais vu la mer.


C’est à Port-la-Forêt dans le Finistère (29) que François Gabart, quelques jours seulement après son arrivée triomphale aux Sables d’Olonne, vient de signer la convention le désignant officiellement parrain de la campagne « Solidaires pour le droit aux vacances ». Une campagne de solidarité coordonnée par La Jeunesse au Plein Air, qui vise à mobiliser des élèves pour collecter des fonds et permettre à d’autres enfants de partir en vacances.
François Gabart : « A l’âge de 7 ans, j’ai eu la chance d’embarquer en famille pour une année sabbatique qui m’a porté des îles Canaries aux Etats-Unis. Pendant un an, j’ai découvert d’autres pays, d’autres cultures, les rencontres ont été nombreuses et riches... Cette formidable aventure m’a profondément marqué.
C’est elle qui m’a donné l’envie de m’engager dans cette voie. S’ouvrir au monde, sortir de son quotidien est primordial : chaque enfant devrait en avoir le droit. C’est tout le sens de mon soutien à la campagne de La JPA ».
Le 11 janvier dernier, François Gabart, alors en pleine course, avait déjà pris le temps de répondre par téléphone aux questions des enfants d’une école élémentaire de Marçay (18), venus au ministère de l’Education nationale pour le lancement officiel de la campagne.
François Gabart est le 4e skipper à parrainer cette campagne déjà soutenue par trois autres skippers talentueux engagés depuis plusieurs années auprès de La Jeunesse au Plein Air : Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain et Vincent Riou. Une fidélité sans faille, qui témoigne de leur  attachement aux valeurs de citoyenneté portées par cet événement national.
Michel Desjoyeaux : « Être parrain, c’est exprimer ma solidarité. Je crois que les enfants ont déjà la culture de la solidarité par les échanges qu’ils font. Eh bien, il faut aller un petit peu plus loin avec La JPA pour permettre à certains enfants de pouvoir profiter d’une ouverture sur le monde et des camps de vacances ».

 

Roland Jourdain : « Combien d’entre nous n’ont pas appris la vie pendant leurs vacances ? C’est dans les moments de liberté, de découverte que l’on s’ouvre au monde… Qui d’entre nous ne souffre pas de voir un enfant qui n’est pas épanoui, qui n’a pas la possibilité de faire ce que d’autres font ? Je crois qu’il faut lutter tous les jours et acter le fait que c’est un droit fondamental d’être en vacances quand on est enfant. Dans la continuité, on le fait ensemble et j’en suis ravi ».
 

Vincent Riou : « Les vacances sont un moyen pour les enfants de grandir, de sortir de leur environnement, de leur quotidien qui n’est pas toujours rose. C’est la part de rêve qu’il faut avoir dans la vie pour avancer. Aider des enfants à partir en vacances, c’est une belle action... En plus, la Campagne de La JPA est particulière, parce que ce sont les enfants qui aident les enfants… C’est primordial d’apprendre tous ces petits gestes dès le plus jeune âge ! ».


Permettre à des milliers d’enfants de partir en vacances en 2013
En 2012, grâce à la campagne de solidarité et aux actions menées par La Jeunesse au Plein Air et
ses partenaires, 17 000 enfants sont partis en vacances ou en classes découvertes. En 2013,
l’objectif de La Jeunesse au Plein Air est de contribuer au départ de 20 000 enfants.


Une opération d'éducation à la solidarité dans les établissements scolaires
Alors qu’en France près de 3 millions d’enfants ne partent jamais en vacances, le ministère de
l’Education nationale assure La JPA de tout son soutien, car « découvrir de nouveaux horizons et
de nouvelles activités pendant les vacances scolaires offre des expériences complémentaires à
celles de l’école et participe de la réussite éducative de l’enfant » (extrait de la note parue au Bulletin
Officiel le 22 novembre 2012).
Le ministère de l’Éducation nationale a ainsi délégué à La JPA l’opération de collecte de fonds
organisée dans les écoles, collèges et lycées français.


Un appel à la générosité de tous
Au-delà de cette collecte dans les écoles, La JPA en appelle aussi à la générosité de chacun, afin
d’amplifier son action et de permettre à encore plus d’enfants de partir en vacances :

  •  un don de 50 € permet à un enfant de passer une journée en colonie de vacances ;
  •  une aide de 200 € déclenche quant à elle le départ d’un enfant en séjour.

 

Pour en savoir plus sur la Campagne, et/ou pour donner, une seule adresse :
http://solidaritevacances.jpa.asso.fr


Dossier de presse complet et visuels de la Campagne disponibles sur demande :


Contact presse :
De Bouche à Oreilles – Claire Bouc
claire.bouc@de-bouche-a-oreilles.com – 06 84 59 91 21


A propos de La Jeunesse au Plein Air
Créée en 1938, La Jeunesse au Plein Air est la « Confédération des organisations laïques de vacances et de loisirs éducatifs
d’enfants, d’adolescents et de jeunes ». Elle rassemble 45 organisations nationales confédérées. La Jeunesse au Plein Air
agit pour que les vacances et les loisirs éducatifs soient reconnus comme temps éducatifs complémentaires à celui de l’école
et à celui de la famille.
Plus d’information sur www.jpa.asso.fr


Ajouté le 25/02/2013 par JPA -